Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

Page d'accueil Les Architectes Maisons individuelles MO Publics et Privés Chantiers Matériaux alternatifs Contact Liens partenaires 

Matériaux alternatifs

Un matériau naturel, c'est comment ? L'énergie grise, c'est quoi ?

Afin d'avoir un moindre impact sur l'environnement, la simple notion de matériau "naturel" ne suffit pas. Un produit naturel extrait avec des moyens colossaux et exporté de l'autre côté du monde impactera beaucoup plus l'environnement qu'un matériau de transformation produit localement et utilisé sur place. On intègre alors la notion d'énergie grise, qui est la somme des énergies nécessaires à la production, la fabrication, à l'utilisation et enfin au recyclage du produit.

Le bois

C'est le matériau naturel par excellence, et à condition d'être produit et utilisé localement, il ne dépense que très peu d'énergie grise. Le bois est 100% d'origine végétale, il peut être utilisé pour fabriquer des produits dérivés (lamellé-collé, contreplaqué, fibre de bois), et rejette en brûlant la même quantité de CO2 qu'il a absorbé pour sa croissance. S'il n'a pas été traité par des éléments chimiques (chrome, cuivre, arssenic), il ne génère en fin de vie aucune pollution.

La chaux

La chaux traditionnelle est fabriquée à base de roches calcaires. Elle est utilisée par l'Homme depuis des millénaires pour sa résistance mécanique (chaux hydraulique) et sa capacité à laisser respirer les parois (matériau perspirant). Elle nécessite beaucoup d'énergie grise pour sa fabricaton. Mais c'est le seul matériau qui permette de réhabiliter un mur ancien tout en le laissant évacuer l'humidité excédentaire (contrairement au ciment qui bloque l'humidité, créant ainsi des "taches de moisissure" sur les murs et détruisant la pierre ou le pisé de l'intérieur).

La ouate de cellulose

Elle est fabriquée à partir de papier recyclé, défibré puis réduit en flocons. La ouate de cellulose est utilisée comme isolant depuis presque un siècle aux Etats Unis. Elle nécessite beaucoup moins d'énergie grise que la laine de verre ou la laine de roche, dont elle est une excellente alternative, et hormis les additifs qui pourraient lui être ajoutés, elle est recyclable à l'infini.

Le liège

Comme le bois, le liège brut est 100% naturel. Issu du chêne, le liège peut être expansé, broyé, cuit puis aggloméré avec sa propre substance agglomérante (la subérine). C'est un excellent isolant thermique et acoustique, entièrement recyclable.

La fibre de bois

La fibre de bois est obtenue par défibrage de bois résineux transformés en pâte par adjonction d'eau. Coulée puis laminée et séchée, elle permet d'obtenir des panneaux de diverses densités, avec une très bonne résistance à la combustion (M2). Ces panneaux présentent des qualités d'isolant thermique et acoustique remarquables.

Le chanvre

Le chanvre est une plante peu exigeante et qui résiste naturellement aux parasites. Sa culture est donc non polluante, puisqu'elle ne nécessite aucun perticide. C'est la tige qui est utilisée pour fabriquer la laine de chanvre, qui concurrence les laines minérales, et la chenevotte qui sera utilisée comme isolant thermique en vrac ou agglomérée avec de la chaux hydraulique pour former du "béton de chanvre".

La paille

La paille est la tige de certaines graminées (orge, blé, avoine, seigle, riz). Entièrement naturelle (si elle n'a pas été traitée), elle peut être utilisée en bottes pour l'isolation dans une structure bois ou plus rarement comme élément porteur. elle peut également être mélangée à de la terre crue pour former du "torchis" ou à de la chaux. Contrairement à la légende que colportent certains petits cochons, la paille est extrèmement solide et compactée en bottes, elle présente une incroyable résistance au feu. Aucune énergie grise n'est nécessaire à sa fabrication et elle est bien sûr 100% recyclable.

Et d'autre encore...

Bien d'autres matériaux pourraient être cités ici, comme le chaume, l'un des plus vieux matériaux de couverture, qui permet de si belles toitures, ou bien la laine de mouton, qui isole aussi bien en thermique qu'en acoustique, la terre crue qui permet la fabrication du pisé, de la bauge ou de l'adobe. Les matériaux sains ne manquent pas, à nous d'en user sans modération.